MICHEL TOURNIER, VENDREDI OU LA VIE SAUVAGE

PLAN DE TRAVAIL L'AUTEUR

RÉSUMÉ

Exercices sur la biographie de Michel Tournier

Texte à trous

Exercices sur la biographie de Michel Tournier

 Questionnaire

Avez-vous bien lu le roman? SUJETS DE COMPOSITIONS CHAPITRE I CHAPITRE II

CHAPITRE III

CHAPITRE IV CHAPITRE V CHAPITRE VI
CHAPITRE VII CHAPITRE VIII CHAPITRE IX CHAPITRE X
CHAPITRE XI CHAPITRE XII CHAPITRE XIII CHAPITRE XIV
CHAPITRE XV CHAPITRE XVI CHAPITRE XVII CHAPITRE XVIII
CHAPITRE XIX CHAPITRE XX CHAPITRE XXI CHAPITRE XXII
CHAPITRE XXIII CHAPITRE XXIV CHAPITRE XXV CHAPITRE XXVI
CHAPITRE XXVII CHAPITRE XXVIII CHAPITRE XXIX CHAPITRE XXX
CHAPITRE XXXI CHAPITRE XXXII CHAPITRE XXXIII CHAPITRE XXXIV

ANALYSE DES PERSONNAGES

RETOUR

 

L’auteur

Michel Tournier est né en 1924, d’un père gascon et d’une mère bourguignonne, universitaires et germanistes. Il vit dans un vieux presbytère de la vallée de Chevreuse et aime beaucoup voyager. Très tôt, il s’est orienté vers la photographie et a produit une émission de télévision, Chambre noire, consacrée aux photographes.

Il a publié son premier roman en 1967, Vendredi ou les limbes du Pacifique, d’après lequel

il a écrit par la suite Vendredi ou la vie sauvage.

Auteur de nombreux romans, il est, depuis 1972, membre de l’Académie Goncourt.

 haut de page

 

 

RÉSUMÉ

Robinson fait naufrage alors que son bateau vogue vers le Chili. Il se retrouve seul sur une île déserte et tente de reconstruire une société similaire à celle qu’il a connue.

Un jour, il sauve du massacre un Indien qu’il nomme Vendredi. Ce dernier aide Robinson mais ne comprend pas le bien-fondé de la façon de vivre de son maître.

Un jour, par maladresse, il fait tout exploser. Tout est détruit. Il faut alors réapprendre à vivre en s’adaptant au milieu et Vendredi apprend à Robinson la « vie sauvage», une vie proche de l’Eden. L’arrivée d’un bateau pose alors un cas de conscience à Robinson : a-t-il envie de retrouver la « civilisation» ?

 Finalement, seul Vendredi part, mais le mousse du bateau va rester sur l’île. Un jeune garçon que Robinson nomme Dimanche.

 

Robinson est le seul survivant d’un naufrage. Il arrive sur une île déserte devant la côte du Chili, qu’il baptiserait Speranza. Au début, il fait tout pour rejoindre le Chili, par exemple il construit un radeau, mais il n’a pas pu le mettre à l’eau en raison du poids. Puis il a commencé à exploiter et organiser l’île : il a installé les coins à noix de coco et à ananas, il y avait des places idéales pour la pêche, il y avait un grand nombre de chèvres,… Son dépôt général était dans une grotte au centre de l’île. Il a aussi construit sa propre maison et il a même projeté des lois !

Après quelques années de solitude, il a rencontré Vendredi, un nègre. Il lui apprend l’Anglais de sorte qu’il plût comprendre les ordres du maître Robinson. Ils vivaient selon un schéma fixe et assez ennuyant.

Un jour, de nombreux tonneaux de poudre ont explosé après une faute de Vendredi. L’explosion a détruit toute l’île et la vie d’autrefois. Ils devaient recommencer leur vie dès le début, mais cette fois, Robinson n’était plus le maître de Vendredi. Ils étaient libres tous les deux. Vendredi devient l’égal de Robinson. En fait, c’était plutôt Vendredi qui tenait le sceptre, il prescrivait ce qu’ils mangeraient, feraient,… Robinson a appris grâce à lui comment survivre à une île déserte.

Plus tard, le personnel navigant d’un bateau anglais est venu sur l’île. Il a invité Robinson et Vendredi à venir dîner. Nos 2 amis ne pouvaient pas refuser cette proposition. L’atmosphère du navire (qui reflétait l’atmosphère générale du monde occidental de cette époque) n’a pas plu à Robinson, et il est retourné vers l’île, bien qu’il ait l’occasion de retourner à York. Le voilier était tellement au goût de Vendredi, qu’il y est resté pour retourner au monde civilisé. Probablement il n’a pas su que les nègres ont été emmenés en Amérique du Sud pour y travailler aux plantations de coton.

Et Robinson ? Lui, il a rencontré un nouvel habitant : Dimanche, un mousse qui s’est échappé du navire parce qu’on le maltraitait.

 

Robinson, parti faire fortune en Amérique du Sud échoue, au gré d'un naufrage, sur une île déserte, que nulle carte ne signale. Il s'aperçoit alors très vite qu'il ne doit s'en remettre qu'à lui-même et à son ingéniosité pour survivre, dans une nature pas toujours très accueillante.

Robinson représente la lutte de l'individu contre la solitude et les éléments de la nature, il devient le symbole du salut par le travail. Le roman exalte les valeurs économiques, morales et religieuses de l'homme blanc du XVIIIe Siècle.

 haut de page

 

Plan de lecture Vendredi ou la vie sauvage, de Michel Tournier:

1- Lire pour chaque date indiquée les pages que nous étudierons. Essayez de vous avancer, et prenez des notes sur les passages que vous avez aimés ou que vous avez eu du mal à comprendre

Chaque séance correspond à un cours de 45 minutes

1ère séance -  p.9 à 29: Le naufrage et la découverte de l’île. Pendant que vous faites la lecture de ce passage, relevez tout le vocabulaire relatif à la mer et au monde marin.

2ème séance - p.30 à 57: l’administration de l’île

3ème séance :  p.58 à 76: Vendredi

4ème séance : p.77 à 90: l’explosion de liberté                   

5ème séance : p.91 à 116: la «nouvelle vie»

6ème séance : p.117 à 136: Anda et Andoar

7ème séance : p.137 à 151: de Vendredi à Dimanche.  

2. Vous feriez bien de numéroter les chapitres et de leur donner un titre. Un bon titre résume l'essentiel, ainsi votre sommaire, à la fin du livre, tiendra presque lieu de résumé.

3. Divisez le roman en parties et indiquez les chapitres correspondants.

3. Inscrivez les différents endroits où se déroulent les événements. 

4- Faites aussi une carte de l'île.

haut de page

 

SUJETS DE COMPOSITION

A- Imagine que tu es Robinson. Dans ton journal,d’après ce que tu as lu dans le roman, raconte ce que tu pensais, avant, de Vendredi, ce qu’il était pour toi, et enfin, ce que tu as découvert ou appris de lui, comment tu le considères à présent, ce qu’il est devenu pour toi ...

 

B - Vous venez de vous coucher. L’orage gronde au loin. Racontez comment vous avez été confronté à une véritable tempête. Insistez sur la description des éléments en furie mais aussi sur l’analyse de vos sensations et sentiments.

  C- Imaginez la description que Robinson pourrait faire d’une plante, d’un arbre fruitier, d’une fleur, en vous servant de comparaisons.

 

D- Imaginez que Robinson tienne un journal. Après la découverte des Indiens, il raconte la scène à laquelle il a assisté, ses sentiments, ses sensations.

 

E- Faites le portrait de Vendredi vu par Robinson, en vous appuyant sur les différents renseignements donnés par le texte.

 

F- À travers les rapports entre le maître et le serviteur, Michel Tournier vous semble-t-il faire une critique de la société occidentale ? Laquelle ? Vous répondrez à cette question en organisant vos arguments, puis vous tenterez de trouver ce qui pourrait être proposé comme société «idéale».

 

G- Imaginez le réveil des deux personnages et leur première journée après l’explosion.

 

H- Imaginez une journée de Robinson et Vendredi avec de nouvelles activités. Vous commencerez par «Ce matin-là, ils s’éveillèrent beaucoup plus tôt...».

 

I- Imaginez que Vendredi laisse une lettre expliquant son départ. Vous tenterez d’utiliser sa façon poétique de parler.

 

J- Dans un texte de 180/200 mots, mettez en évidence les valeurs symboliques de l’opposition: civilisation / vie sauvage dans l’œuvre Vendredi ou la Vie Sauvage de Michel Tournier.

 

L- Imaginez que vous êtes un journaliste qui va écrire un fait divers, en racontant aux lecteurs d'un journal le naufrage de La Virginie.

haut de page

RETOUR